Fourth trip with HUISA (Hokkaido University International Students Association) for me. This time, we went to Shikotsu Lake, the Ainu village Porotokotan and the Hell Valley. The weather was so nice, not like last year when a cold and strong wind froze us and even some snow felt. Another different thing this year: the number of participants. We needed four full buses for the students and their families! It was amazing. And HUISA members made a great job organizing everything, taking care of distributing snacks and drinks to the about two hundred people and making this trip enjoyable.


Early in the morning (maybe too early for a night owl like me who likes sleeping in the morning), we gathered at the South gate of Hokkaido University. When everybody and everything were ready, we left Sapporo direction Noboribetsu. When we approached Shikotsu Lake, we thought that it was the sea. The lake is so big. It is the 8th biggest and 2nd deepest lake of Japan. The mountains surrounding the lake and the cloud-free blue sky gave a beautiful view. If you want, you can rent a pedalo boat with a swan shape or one with a real bicycle (without wheels) on it! I didn’t try but I think it’s really good in summer. There is a lot to do around the lake. There are some museums, including one about birds, or shops selling traditional items or food. It was my second time there and I still enjoy this place.


Another place I’ve already visited before, the Ainu village. The Ainu are an indigenous people of Hokkaido. Even if you didn’t know Ainu before, you have probably already spoken their language as lots of cities names in Hokkaido have Ainu origins (Sapporo, Noboribetsu, Tomakomai and so on). In this village, you make a time-travel in the Ainu Period. You can visit traditional houses, listen to Ainu songs and musics and even try traditional Ainu dance! There is also a museum tracing the history of this people. And, if you are brave enough, why not feeding the two bears of the village? They are waiting for cookies!


Third and last place: the Hell Valley, also called Jigokudani. Everything there is orange/yellow/brown and… smells like rotten eggs because of the sulfur. In the middle, you can see natural hot water but please, don’t use it as onsen (Japanese hot spring), it’s too hot (about 80 °C)! But, if you really want to experience the hot water of Noboribetsu, you can go to one of the numerous onsen of the city, or try foot bath in the hot river not so far from Jigokudani. But you have to be careful, some Oni (Japanese demons) would come to see you! They live in Noboribetsu so be prepared to meet them!


Even if it was in the Hell Valley that my fourth trip with HUISA ended, I really enjoyed it. I always spend good time during HUISA trips and hope to join the next one, and the one after, and the one after and… Well, one day I won’t be a Hokudai student anymore so I won’t be able to join that kind of trip but, till then, I will enjoy and make new friends during these events!



French version:


Noboribetsu: un voyage dans la Nature, le temps et l’Enfer !


Quatrième voyage avec HUISA (“Hokkaido University International Students Association” en anglais, soit “l’Association des Etudiants Internationaux de l’Université d’Hokkaido) pour moi. Cette fois, nous sommes allés au Lac Shikotsu, le village Ainu Porotokotan et la Vallée de l’Enfer, et tout cela sous un très beau soleil, pas comme la dernière fois où un vent fort et froid nous a gelés et qu’un peu de neige est tombée. Autre différence par rapport à l’année dernière : le nombre de participants. Nous avons eu besoin de quatre bus pour les étudiants et leurs familles ! C’était impressionnant. Et les membres de HUISA ont fait du très beau travail en organisant tout cela, en distribuant les collations aux quelques deux cents participants et en faisant de ce voyage une belle expérience.


Tôt le matin (peut-être trop tôt pour une couche-tard comme moi qui aime dormir le matin), nous nous sommes réunis à l’entrée sud de l’Université d’Hokkaido. Lorsque tout le monde et tout ont été prêts, nous avons quitté Sapporo pour Noboribetsu. Lorsque nous nous sommes approchés du Lac Shikotsu, on aurait cru voir la mer. Le lac est si grand. C’est le 8ème plus grand et le second plus profond lac du Japon. Les montagnes entourant le lac et le ciel bleu vierge de tout nuage offraient une magnifique vue. Si vous voulez, vous pouvez louer un pédalo en forme de cygne ou avec un vrai vélo (sans les roues). Je n’ai pas essayé mais je pense que cela doit être super en été. Il y a beaucoup de choses à faire autour du lac. Quelques musées, dont un sur les oiseaux, ou bien des magasins vendant des objets traditionnels s’y trouvent. C’était ma deuxième fois là-bas et j’apprécie toujours cet endroit.
Autre endroit que j’ai déjà visité auparavant : le village Ainu. Les Ainu sont un peuple indigène d’Hokkaido. Même si vous ne connaissiez pas les Ainu avant, vous avez sûrement déjà parlé leur langage sans le savoir car de nombreuses villes à Hokkaido portent un nom d’origine Ainu (Sapporo, Noboribetsu, Tomakomai etc.). Dans ce village, vous fêtes un voyage dans le temps à la période où les Ainu ont vécu. Vous pouvez visiter des maisons traditionnelles, écouter des musiques et chants Ainu et même vous essayez à une danse traditionnelle ! Il y a aussi un musée retraçant l’histoire de ce peuple. Et, si vous êtes assez courageux, pourquoi ne pas nourrir les deux ours du village ? Ils attendent des petits biscuits !
Troisième et dernier endroit : la Vallée de l’Enfer, appelée aussi Jigokudani. Tout là-bas est dans les tons oranges/jaunes/marrons et… sent l’œuf pourri à cause du souffre. Au milieu, vous pouvez voir une eau chaude naturelle mais, s’il vous plait, ne l’utilisez pas comme onsen (source thermale japonaise), c’est trop chaud (environ 80 °C) ! Mais, si vous voulez expérimenter l’eau chaude de Noboribetsu, vous pouvez vous rendre à l’un des nombreux onsens de la ville, ou même essayer un bain de pieds dans la rivière chaude non loin de Jigokudani. Mais faîtes attention, des Oni (démons japonais) pourraient venir vous voir ! Ils vivent à Noboribetsu donc préparez-vous à en rencontrer !


Même si c’était dans la Vallée de l’Enfer que mon quatrième voyage avec HUISA a pris fin, j’ai vraiment adoré. Je passe toujours de bons moments durant ces voyages et j’espère participer au prochain, à celui d’après, à celui d’encore après et… Certes, je ne serai pas éternellement étudiante à l’Université d’Hokkaido mais, jusqu’à la fin de ma scolarité, j’espère en profiter et me faire de nouveaux amis durant ces sorties !




登別 自然を訪ねる、過去と地獄への旅!